Clinique Vétérinaire GUILLOU les Vans
Clinique Vétérinaire GUILLOU les Vans
chevron_leftToutes les actualités

26 April 2023

Maladie du chien : le guide complet 2022

bookmark_borderChien, Santéeditmelany marchal

Maladie du chien : le guide complet

Le chien, ce fidèle compagnon, n'est malheureusement pas exempt de pathologies.
A l'instar du chat, il est exposé à quelques maladies courantes.
Heureusement, pour protéger votre meilleur ami, il existe des prévention vétérinaires ou sanitaires.
Retrouvez dans notre article Maladie du chien, les premiers symptômes, la prévention et les traitements des maladies courantes des chiens.

Maladie du chien, connaître les plus courantes

Il existe une multitude de façons de contracter une maladie.
Que ce soit lors des sorties avec des congénères, par des parasites ou même pour des causes génétiques.

De ce fait, il est primordial de rendre visite à un vétérinaire lors de l'acquisition d'un nouvel animal.
De plus, établir un historique de santé par des visites annuelles et mettre en place un programme de vaccins et d'antiparasitaires adapté à votre chien permet de le garder en bonne santé durablement et de déceler au plus tôt toute atteinte.

La parvovirose

La parvovirose est une maladie virale grave et très contagieuse qui touche principalement les chiots et les chiens non vaccinés.

Les symptômes comprennent :


  • gastro-entérite hémorragique,
  • vomissements,
  • diarrhées nauséabonde,
  • fièvre,
  • perte d'appétit,
  • douleur abdominale.


Étant une maladie virale, il n'y a pas de traitement spécifique.
La prise en charge repose sur la maîtrise des symptômes digestifs (pansements gastriques, anti vomitif), éviter les surinfections (antibiotiques) et garder le chien hydraté et alimenté via perfusion.En l'absence de traitement, le décès est très probable.


Prévention

 

La prévention de la parvovirose implique une vaccination régulière.
En effet, le virus est très résistant en milieu extérieur et peut être apporté dans votre logement via vos chaussures.Il peut contaminer votre animal même si votre chien ne vit qu'à l'intérieur (ce qui n'est pas recommandé) ou ne croise pas d'autres animaux.
Il est recommandé d'effectuer un test lors de l'acquisition d'un nouvel animal.


Elle fait partie des vices rédhibitoires.


Maladie de Carré chien

C'est une grave maladie infectieuse.
Elle se contracte via contact oro-nasal sur des sécrétions ou excrétions contaminées par le virus.
Il atteint le système digestif, urinaire et respiratoire puis au stade plus avancé, le cerveau.

Tous les chiens non vaccinés sont à risque.


Les symptômes sont :

  • abattement,
  • fièvre,
  • diarrhées,
  • vomissements,
  • hyperkératose de la truffe et des coussinets,
  • toux,
  • écoulements,
  • difficultés à respirer,
  • larmoiements,
  • troubles nerveux : convulsions, faiblesse musculaire.


Il n'existe pas de traitement spécifique, seulement des traitements symptomatiques de soutien.
Lorsque le stade nerveux est atteint, le pronostic est engagé.


Prévention


La maladie de carré est comprise dans le vaccin de base CHPPIL.
Elle fait partie des vices rédhibitoires si les signes cliniques apparaissent dans les 7 jours après acquisition de l'animal.


La maladie de Lyme chien

La maladie de Lyme est transmise par les tiques.


Les symptômes comprennent :


  • fièvre,
  • douleurs articulaires et musculaires,
  • boiterie d'apparition brutale,
  • fatigue
  • vomissements.


Le traitement implique généralement des antibiotiques et anti-inflammatoires.


prévention


La prévention de la maladie de Lyme consiste en une protection efficace contre les tiques, ainsi que l'inspection du pelage et du corps de votre chien après les sorties surtout en zone forestière ou à herbes hautes.


Retirez le parasite à l'aide d'un tire-tique afin d'éviter de laisser la tête accrochée.

La toux de chenil ou trachéobronchite infectieuse

La toux de chenil est une maladie respiratoire très contagieuse qui se propage rapidement dans les endroits où les chiens sont en contact, tels que les refuges pour animaux et les pensions pour chiens.


Les symptômes comprennent :


  • toux sèche,
  • une respiration sifflante,
  • et un écoulement nasal et oculaire.


Le traitement implique généralement des antibiotiques et des antitussifs pour soulager les symptômes.


prévention


La prévention de la toux de chenil implique une vaccination régulière contre cette maladie et l'isolation des chiens malades pour éviter la propagation de la maladie.
Le vaccin peut être exigé pour les garderies et autres collectivités.

Maladie du chien, La dysplasie de la hanche

La dysplasie de la hanche est une maladie articulaire héréditaire qui affecte les grandes races de chiens.

Les symptômes comprennent :


  • boiterie,
  • douleur à la hanche,
  • diminution de l'activité physique.


Le traitement implique généralement des médicaments pour soulager la douleur et l'inflammation, ainsi que des modifications de l'exercice et de l'alimentation pour réduire les contraintes sur les hanches.
Il est aussi possible de proposer des compléments articulaires pour soulager et protéger les articulations.


prévention


La prévention de la dysplasie de la hanche implique de choisir un chien provenant d'un éleveur fiable et de surveiller l'alimentation et l'exercice du chien pour maintenir un poids de forme.

La dermatite atopique

Elle est souvent causée par des allergies, une présence de levures et de pollens ou à d'autres substances.

C'est une affection de la peau qui provoque :


  • démangeaisons,
  • séborrhée,
  • rougeurs,
  • mauvaise odeur de la peau,
  • irritations.


Le traitement dépend de l'origine de la maladie.
Il se base également sur une bonne hygiène cutanée (attention aux chiens avec des plis de peau),  une bonne couverture antiparasitaire et une alimentation de qualité.


prévention


Similaire au traitement.

Otite

C'est une infection de l'oreille qui peut être causée par des bactéries, des champignons, des acariens ou à la présence d'un corps étranger.


Les symptômes incluent :


  • secousses de la tête,
  • grattages de l'oreille,
  • cognements de la tête sur le sol ou les murs,
  • tête penchée,
  • douleurs,
  • rougeurs,
  • dépôts dans l'oreille.

Le traitement dépend de l'origine et est topique. Généralement en crème ou lotion.


Prévention 


Une couverture antiparasitaires adaptée permet d'éviter une partie des otites.
Pour les chiens prédisposés (oreilles tombantes et poils longs), la prévention repose sur une bonne hygiène.Attention à l'humidité, aux corps étrangers.
La tonte des poils des oreilles peut limiter les risques. 


Les calculs urinaires

Ce sont des “cailloux” qui se forment dans la vessie ou les voies urinaires.
Très courants chez les chiens, surtout stérilisés, les calculs sont dû à une hyper saturation en minéraux dans les urines.

Cette atteinte très douloureuse déclenche des symptômes tels que : 


  • difficultés à uriner,
  • douleur lors de la miction,
  • miction fréquente
  • sang dans l'urine,
  • fièvre,
  • malpropreté.


Le traitement dépend de la cause.
Des anti-inflammatoires et antibiotiques peuvent être prescrits.
Une chirurgie est souvent nécessaire et améliore le pronostic.

La rapidité d'action joue un rôle majeur.


Prévention


Une alimentation de qualité et une absence de stress.

Insuffisance rénale

L'IR correspond à plusieurs pathologies ciblant les reins.
Ceux-ci ne remplissent plus leur rôle et les soucis de santé grave arrivent.
Souvent causées par une alimentation de piètre qualité sur le long terme, les insuffisances rénales touchent énormément de chiens de plus de 7 ans.

Cause de mortalité précoce courante, l'IR présente des symptômes tels que :


  • augmentation du volume de boisson et du volume d'urine,
  • vomissements non liés aux repas,
  • sang dans les urines,
  • diarrhées avec sang,
  • perte de poids brutale,
  • douleurs abdominales.


Identifier la cause de l'IR est indispensable pour traiter efficacement.
Par la suite, une alimentation médicalisée, une bonne hydratation ainsi qu’un traitement médical sont mis en place.


Prévention


Pour éviter les IR, une alimentation de qualité avec des minéraux contrôlés est essentielle.Une bonne hygiène de vie, une couverture vaccinale et parasitaire aident également à prévenir des maladies puisque les IR sont également des symptômes associés à d'autres pathologies.

Affections dentaires

A l'instar de l'insuffisance rénale, les affections dentaires sont souvent provoquées par une alimentation de mauvaise qualité trop riche en glucides.
Elles présentent un risque pour la santé buccale mais aussi cardiaque.


Elles se reconnaissent à :


  • mauvaise haleine,
  • plaque dentaire jaune à la base des dents,
  • douleurs lors des repas,
  • perte précoce de dents.


Elle se traite par le polissage des dents, l'extraction des dents et des antibiotiques.


Prévention

 

Une alimentation adaptée joue un rôle majeur dans l'hygiène dentaire.
Les friandises ont aussi une grande importance.
En effet, attention aux friandises dentaires de supermarché.
Préférez des aliments naturels séchés, riches en collagènes et à l’effet abrasif.

Le brossage est finalement le meilleur moyen de prévenir de troubles dentaires.

Utilisez une brosse à dent et un dentifrice pour chien.

Si ce n’est pas possible, il existe des solutions à boire, des comprimés à croquer et des poudres.


Surpoids et obésité

Le surpoids provoque de nombreux troubles de santé et nuit au confort et à la santé de votre chien.
Fatigue générale, arthrose, troubles cardiaques, troubles digestifs, déprime, bref, remettre votre toutou en forme est une urgence capitale.


Le surpoids se reconnaît grâce à des critères visuels et à la palpation (sentir les côtes sans devoir appuyer).


Il se reconnaît aussi à :


  • difficultés de déplacement,
  • manque d'énergie,
  • troubles du transit.

Le traitement est le même que la prévention.


  • une alimentation de qualité adaptée,
  • de l'exercice physique (jeu, sorties).

Torsion de l'estomac

La torsion de l'estomac est surtout courante chez les chiens à l'abdomen profond (boxer, akita Inu, dogue allemand, labrador..).
Il est cependant indispensable de reconnaître les symptômes puisqu'elle représente une urgence absolue :


  • tentative de vomissement (dos voûté),
  • abdomen gonflé, 
  • respiration difficile, 
  • agitation et plaintes.


La torsion de l'estomac nécessite une chirurgie.


Prévention 


La meilleure prévention est une prise de repas au calme et ne pas encourager le jeu ou l'exercice après celui-ci.
Il est aussi recommandé de fractionner les repas ou d’utiliser une gamelle anti-glouton.
Et finalement reconnaître les symptômes pour agir rapidement.


Et la rage ?

Grâce à une campagne de prévention, la rage n'est pas une maladie courante sur notre territoire.
La France est déclarée comme indemne.
Il est cependant bon de savoir qu'il est OBLIGATOIRE d'être vacciné contre la rage afin d'obtenir le passeport autorisant les sorties de territoires ainsi que pour les chiens de catégories.

Il peut aussi être exigé par les collectivités canines.


Conclusion - Maladie du chien

Il est important de noter que cette liste n'est pas exhaustive et que les chiens peuvent être exposés à d'autres maladies.

En cas de symptômes “d’urgence” il est recommandé de contacter rapidement votre vétérinaire.

En effet, “attendre de voir si ça passe” peut parfois être une erreur fatale.
Appeler la clinique vétérinaire vous donne la conduite à tenir : observer encore un jour ou venir en urgence.


Consultez toujours votre vétérinaire pour le diagnostic et le traitement des maladies chez votre chien.
Effectuez une visite dans les jours suivants l’achat d’un nouvel animal pour identifier les risques de vices rédhibitoires.

editPar melany marchal Partager cet article